Libre Télécharger Les primates de Park Avenue (GLOBE) par Wednesday MartinPour Kindle ePUB ou eBook – groundhogwalking.co.uk

Les primates de Park Avenue (GLOBE)Un livre calme sur un homme sauvage L auteur voque sa vie passe dans l ombre de son pre de la mme manirequ il nous raconterait un conte de fes sinistre The New York TimesTouchant et fascinant Une description sensible de la relation tendue entre un pre et son fils, qui nuance etapprofondit notre vision de Hunter S Thompson The Washington PostCes mmoires laissent clater la vrit qui se cache derrire le mythe de ce pre brillant mais bien souvent perturb The Daily MailWednesday Martin dbarque de son Midwest natal dans lUpper East Side, le quartier le plus hupp de Manhattan, avec son mari et ses deux enfants Le rve se transforme rapidement en cauchemar.Wednesday est sur le territoire des primates les plus riches de la plante Une enclave hostile peuple de femmes au foyer surdiplmes, glamour, maries des patrons de hedge funds et totalement dvoues la russite de leur progniture Arme dun calepin et dun crayon, Wednesday Martin consigne, la manire de la clbre primatologue Jane Goodall, les rites, les murs, les contradictions et les peurs de ces mres richissimes en qute obsessionnelle de perfection. Nouveau Télécharger [ Les primates de Park Avenue (GLOBE) ] auteur [ Wednesday Martin ] Pour Kindle ePUB ou eBook – groundhogwalking.co.uk

    8 thoughts on “Libre Télécharger Les primates de Park Avenue (GLOBE) par Wednesday MartinPour Kindle ePUB ou eBook – groundhogwalking.co.uk

  1. Vous pensez que les femmes de notre g n ration qui encha nent une journ e de travail avec des heures de transports, s occupent de leurs enfants, font les courses, emm nent ensuite les petits chez le p diatre, au foot ou leur cours de piano, et essaient aussi de rester des femmes attirantes pour leur conjoint, le tout en tant perp tuellement fatigu es, stress es et en ayant parfois du mal joindre les deux bouts sont plaindre C est que vous ne connaissez pas les femmes vivant dans l Upper East Side, le quartier le plus hupp de Manhattan, car elles, ce sont de vraies h ro nes des temps modernes, du moins, d apr s l auteur.Ces femmes dont les maris sont tous millionnaires vivent un v ritable calvaire au quotidien, si, si Imaginez vous devoir tre chaque matin parfaitement habill es, coiff es, maquill es, devoir porter le sac le plus chic, les chaussures aux talons les plus hauts , en bref, incarner la classe et ce, 8 h 30 du matin, devant l cole maternelle de vos enfants, quelle gal re Que dire des apr s midi, o vous devez vous rendre des th s entre copines, des ventes au profit de telle ou telle association, des s ances de shopping interminables Les soir es sont pires encore, il faut s habiller le plus l gamment possible pour que Monsieur votre mari puisse vous exhiber devant ses coll gues et associ s lors de cocktails o vous ne pourrez rien ma...

  2. La presse s tait fait l cho de ce livre, pr sent comme un t moignage acide sur la haute soci t am ricaine, ce qui paraissait a priori int ressant.Malheureusement, l on d chante assez vite il s agit d un r cit plut t grotesque doubl d une imposture intellectuelle de haut vol s agissant de l approche pr tendument scientifique ou, soyons fous, sociologique du th me.Sous couvert d une pseudo tude anthropologique et la faveur de quelques comparaisons fumeuses glan es propos des primates, l auteure qui se sent d ailleurs plus l gitime en rappelant toutes les 5 pages qu elle fait une tude sur les femmes ultra riches de NY tant elle a, sans doute, du mal y croire elle m me nous raconte en d tail sa qu te d appartenance la haute soci t new yorkaise et ses d boires de pauvre petite femme riche pour y parvenir.Quelle t nacit quasi titanesque d abord, pour d crocher le s same d un appartement sur Park avenue, o l on d couvre les m andres impitoyables du march immobilier am ricain.La pr tendue tude continue avec l preuve, palpitante quoique objectivement tr s anxiog ne, de l achat de son sac Herm s Birkin mais quelle couleur choisir pour tre enfin accept e de ses pairs On finit, en quasi apoth ose, avec les cours de gym 37 dollars les 57 min Et encore a t on chapp l achat du legging griff , mais on a bien failli avoir le prix de ses escarpins de soir e entre copines La fausse candeur de l auteur d gouline toutes les pages et devient particuli rement irritante et p nible d s la moiti ...

  3. ce livre se lit tr s vite on suit l volution de la vie de cette femme qui regarde son environnement et son entourage comme autant de sujets d tudes, qu il s agisse de l cole des enfants, des groupes de m res actives dans les actions caritatives,...

  4. Plus int ressant qu amusant Etude anthropologique sur les femmes de l upper east side Angle qui change, bien crit Une r flexion pleine d humour.

  5. Une tude qui change de celles des soci t s exotiques ou des comportements de nos amis les animaux.Wednesfday Martin se plonge corps perdu dans un milieu hostile loin de celui de sa formation intellectuelle Les efforts qu el...

  6. J Command ce livre en pensant que je lirai un roman sur la plage En r alit je me suis prise au jeux et d vor cette aventure New York Les gens hyper riche ne sont pas hyper heureux

  7. Je n ai jamais lu un torchon aussi b te, vain et pr tentieux, la quatri me de couverture est carr ment mensong re quand elle parle d anthropologie

  8. une excellente tude de la soci t bobo US, r alis e par une sociologue pleine d humourpas de prise de t te ,facile lire.